Quick config.

Your product has been added

Dossier technique

CONCEPTION : 

Une batterie est constituée essentiellement de plaques positives et négatives isolées entre elles par des séparateurs, et immergées dans un liquide acide (électrolyte).

Les plaques sont composées de grilles en alliage de plomb empâtées avec un mélange d’oxyde de plomb, d’eau et d’acide sulfurique. Cette pâte qui remplit les grilles, constitue la matière active, capable grâce à une réaction chimique avec l’électrolyte, de fournir du courant.

Éléments de batterie en coupe :

  • coulées par gravité,
  • coulées en continu,
  • métal laminé déployé.

La coulée continue et le métal laminé déployé permettent de produire des grilles plus nes et plus résistantes à la corrosion. Dans un même bac, on mettra plus de grilles. La surface d’échange augmentée améliorera la puissance au démarrage.

Alliages : La composition des alliages utilisés pour les grilles détermine les caractéristiques métallurgiques et électrochimiques.

RÔLE : 

La batterie a deux fonctions : 

  • Démarrer le véhicule : On sollicite alors la puissance au démarrage de la batterie (exprimée en ampères, A)
  • Fournir de l’énergie aux consommateurs électriques du véhicule (phares, essuie-glaces, dégivrage, mais aussi, calculateur, ABS, airbag, alarme, audio, téléphone, GPS….). C’est la capacité de la batterie qui est sollicitée. Ce besoin en capacité électrique s’exprime en ampères-heure (Ah).

Le circuit électrique : 

La batterie est chargée par l’alternateur via le régulateur qui “régule” la tension de charge de la batterie. Un bon réglage du régulateur est indispensable au bon fonctionnement de la batterie :

  • si la tension de charge est trop basse, la batterie n’est pas suffisamment rechargée : perte de capacité et manque de puissance au démarrage.
  • si la tension de charge est trop haute, la batterie consomme de l’eau et vieillit prématurément.

BATTERIE DÉMARRAGE : 

L’entretien et l’utilisation de la batterie rallonge sa durée de vie.

Généralités : 

  • La batterie est un produit dangereux. Lors de toute manipulation, veiller à ne pas fumer, et ne pas provoquer d’étincelles. Risque d’explosion.
  • L’électrolyte est un produit corrosif. En cas de contact, veillez à vous rincer abondamment à l’eau claire.
  • Toujours avoir des cosses propres et/ou graissées pour éviter la sulfatation.
  • Vérifier que les cosses soient bien serrées.

Charge de la batterie :

  • La tension de la batterie de démarrage ne doit pas descendre en dessous de 12,35 volts, car elle ne supporte pas les décharges profondes. En cas de stockage prolongé, vérifier régulièrement l’état de charge et recharger si nécessaire.
  • Lors de la charge et/ou montage de la batterie, connecter en premier la borne positive. Lors du démontage et/ou de la n de charge, déconnecter en premier la borne négative. Une fois la charge réalisée, il convient d’éteindre le chargeur avant de retirer les pinces.
  • Vérifier régulièrement le niveau d’électrolyte et faire l’appoint en eau déminéralisée après la charge, dans le cas de batteries non étanches.
  • Effectuer des charges complètes (ne pas interrompre le processus de charge).
  • Après toute charge, attendre 2 heures avant d’utiliser la batterie.

Stockage de la batterie :

  • Stockage de la batterie = toujours 100 % chargée.
  • Stocker la batterie dans des endroits tempérés et ventilés car les écarts de températures agissent sur son auto décharge.

BATTERIE DÉCHARGE LENTE :

L’entretien et l’utilisation de la batterie rallonge sa durée de vie.

Généralités :

  • La batterie est un produit dangereux. Lors de toute manipulation, veiller à ne pas fumer, et ne pas provoquer d’étincelles.
  • L’électrolyte est un produit corrosif. En cas de contact, veillez à vous rincer abondamment à l’eau claire.
  • Toujours avoir des cosses propres et/ou graissées pour éviter la sulfatation.
  • Vérifier que les cosses soient bien serrées.

Charge de la batterie :

  • Charger sa batterie lorsque la tension est comprise entre 12,3 et 12,4 volts. En cas de stockage prolongé, véri er régulièrement l’état de charge et recharger si nécessaire.
  • Lors de la charge et/ou montage de la batterie, connecter en premier la borne positive. Lors du démontage et/ou de la n de charge, déconnecter en premier la borne négative. Une fois la charge réalisée, il convient d’éteindre le chargeur avant de retirer les pinces.
  • Utiliser “l’œil magique” comme un indicateur de charge et de tension :

vert = OK
Noir = à recharger + niveau eau

  • Effectuer des charges complètes (ne pas interrompre le processus de charge).
  • Après toute charge, attendre 2 heures avant d’utiliser la batterie.

Stockage de la batterie :

  • Stockage de la batterie = toujours 100 % chargée.
  • Stocker la batterie dans des endroits tempérés et ventilés car les écarts de températures agissent sur son auto décharge.

 

 

CALCUL DE LA CAPACITÉ POUR VOTRE BESOIN INDIVIDUEL 

Le choix de la capacité adéquate de votre batterie est facile si vous utilisez une check-list. Reportez-y successivement les utilisateurs électriques pour votre application mobile. Vous trouverez leur puissance, indiquée en watts, sur les documents techniques des fabricants respectifs.

En divisant la puissance (W) par la tension (12 ou 24V), vous obtiendrez le courant absorbé exprimé en ampères. Évaluez maintenant le temps d’alimentation en heures, et calculez la capacité nécessaire en ampères/heure. Vous trouverez ci-après un exemple de capacité nécessaire pour un petit voilier :

Bien entendu, vous pouvez également appliquer ce mode de calcul pour les camping-cars, les systèmes de sécurité de chantier, les chaises roulantes électriques etc.

Pour déterminer la capacité de la batterie réellement nécessaire, nous recommandons de multiplier le résultat obtenu par le facteur de sécurité 1,7.

Ainsi, vous disposerez d’une réserve de capacité et d’une protection contre une décharge complète.

Exemple :

  •  Important : Si vous comparez la capacité des différentes batteries proposées, n’oubliez pas que la puissance peut être indiquée pour une charge en 5 heures (K5) ou en 20 heures (K20).
  • *Facteur de sécurité 1,7 = dimensionnement optimal (gel) Facteur de sécurité 1,5 = dimensionnement optimal pour batteries de traction et d’éclairage (acide)

 

MONTAGE EN SÉRIE :

  • Tension totale = Somme des tensions individuelles
  • Capacité totale = Capacité individuelle

Le montage d’accumulateurs en série, réalisé en reliant le pôle positif de la première batterie au pôle négatif de la batterie suivante etc., permet d’additionner les tensions des différentes batteries.

Les pôles restés libres permettent de prélever la tension totale (V). La capacité totale (Ah) est identique à la capacité d’une seule batterie.

En règle générale, il est recommandé de monter uniquement des batteries de même type (type de construction et capacité (Ah)), ayant la même date de

= mise en service et la même densité d’acide (de préférence à l’état pré-chargé).

Exemple : 2 batteries Varta 957052 de 12V, 75 Ah chacune, montées en série, donnent 24V, 75 Ah.

MONTAGE EN PARALLÈLE :

  • Tension totale = Tensions d’une seule batterie
  • Capacité totale = Sommes des capacités de chaque batterie

Attention : L’alimentation ou le prélèvement d’énergie doivent s’effectuer en diagonale. Il est indispensable que le type, la capacité, l’âge et l’état de charge des batteries soient identiques.

Important : Le montage en parallèle n’est pas une pratique courante, car les états de charge même légèrement différents des batteries occasionnent des courants égaliseurs et conduisent à une sollicitation irrégulière. La capacité disponible ne peut donc pas être utilisée de façon optimale.

Pour le montage en parallèle d’accumulateurs, le pôle positif est relié au pôle positif et le pôle négatif au pôle négatif a n d’assurer la conductibilité électrique. Les capacités (Ah) des différentes batteries sont alors additionnées. La capacité totale (Ah) est identique à la somme des capacités des différentes batteries.

La tension totale (V) est identique à la tension d’une seule batterie. En règle générale, il est recommandé de coupler uniquement des batteries de même tension, de même densité d’acide et présentant le même état de charge. Il est important de veiller à ce que la section transversale et la longueur des câbles soient absolument identiques.

Exemple : 2 batteries Varta 957052 de 12 V, 75 Ah chacune, montées en parallèle, donnent 12V, 150 Ah.

 

preloader